Désert Marocain

IMG_1931

Le désert est toujours l’ailleurs. Un ailleurs qui nous conduit au plus proche de nous-mêmes.

Écouter nos déserts intérieurs, voir nos insuffisances sans jugement, mais aussi envisager les miracles de la vie : l’instant, l’alliance et la féconde vacuité… Aller au devant de l’oasis, de la présence inattendue qui nous accueille au sommet d’une dune, sous un palmier, autour d’un feu…

Le désert est un lieu de passage. Il n’est pas un but. Sa traversée est comparable au voyage initiatique pendant lequel le pèlerin fait table rase de son vécu pour être « ici et maintenant », à un niveau de conscience aigüe où il apprend à écouter le silence.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*